L'ESPOIR EN VENANT LA DOULEUR EN PARTANT

    

Entre autres pays d'origine

…. Venir …. Partir….

 

Les éternelles migrations de l’homme !

Faites avec un cœur plein d’espoir en arrivant

 

 Et plein d’amertume en partant 

 

 Il ne sera pas question, ici, de débattre sur les faits qui ont marqué la présence de la France, en Algérie.

Nous allons nous arrêter sur un sujet beaucoup plus important, beaucoup plus profond que les guerres ou les conquêtes : celui du passage, en Algérie de Nos Aïeux !

Ce qui est complètement différent.

Réhabiliter leur mémoire, à tous ceux qui sont enterrés dans les cimetières d’Afrique du Nord. Etre convaincus qu’ils ont été les clefs  de la réussite  de ce que nous avons laissé, en 1962. Nous pouvons employer pour eux le terme de Bâtisseurs d’un Pays. Si l’Algérie existait bien avant 1832, si elle avait en son sein, des chefs de Tribus, respectés et honorables, Qui pourrait nier que nos aïeux, toutes confessions confondues, ont été les Héros de ce qu’on a appelé : l’Algérie française.  

 

 

Lorsqu’un individu prend la décision de Partir au loin, c’est en général par nécessité , mais il arrive que ce soit également par goût de l’aventure . dans le second cas, il n’est pas marié, dans le premier, il doit subvenir à la charge d’une épouse,voire d’une famille, et l’Eldorado n’est jamais la porte à côté. Alors on prend « la mer » et on a l’impression d’aller au bout du Monde, là où il y aura , c’est certain, suffisamment de travail, d’aisance, de profit mérité, pour rendre heureux les siens. Cette vie dure, jusqu’à la fin du 19ème siècle, a rendu les hommes, et les femmes qui les accompagnaient, quasiment muets sur leur passé réel, tellement ils avaient l’impression que transformer  la misère, en richesse, rendait justement ce passé beaucoup plus beau qu’ils l’avaient laissé. Voilà pourquoi  dans toutes les familles ou presque, on aime à raconter l’histoire d’un parent « Noble » ou Riche, très riche, ou encore un Ancêtre ayant eu grande notoriété.

Il existe un réel besoin de se découvrir une antériorité familiale au sein des catégories privilégiées . S’il y a échec, on va se l’attribuer et non dire que c’est la continuité d’un parcours difficile et cantonné au bas de l’échelle sociale.  J’ai compris, après m’être rendue sur le site ANOM, que, si dans peu de cas, cela s’avérait vrai, chez beaucoup, la réalité s’effaçait au profit du rêve, et l’histoire familiale  s’embellissait à  chaque génération, histoire que les vieux ne démentaient étant  à l’origine des informations  données  . La pudeur ? la honte ? la frustration de n’avoir pas apporté à sa famille, ce dont on avait tant espéré leur offrir ?  

En Algérie, dans cette Afrique du Nord tant convoitée,  cette communauté dite européenne,  dont la pluralité de ses origines n’en fait pas  un peuple de pure souche française, ni italienne  ou espagnole  ni quoi que ce soit  autre que ce qu’ils sont devenus par amour d’une patrie, qu’on a surnommé injustement Pied-Noir, n’a absolument rien du colonisateur. Mais ses rêves l’ont peut être persuadé de laisser la rumeur faire  croire qu’il faisait partie de ces conquérants qui ont profité d’une autre population, dénommée, elle, dans sa majorité des années 60, aussi injustement que  ceux dont je viens de parler, les autochtones. Il est plus qu’évident que les Berbères, les Mzabites et les Hébreux partis avant ou après la destruction de leur 1er Temple à Jerusalem, sont les habitants millénaires  de cette sublime contrée. Quoique… Les Romains ont laissé également un peu avant l’ère occidentale, une population qui s’est adaptée à la vie de ces orientaux tout en gardant une spécificité propre à ses origines…. Les Maures ne sont pas des Arabes qui eux sont partis   d’Arabie Saoudite, en laissant après leur passage, en Algérie,  à l’instar des Romains, une communauté qui va devenir sédentaire. Donc, cette population venue en majorité du bassin méditerranéen au 19ème siècle, ou au début du 20ème, comptait aussi la Turquie, le Liban, la Syrie, la Libye, l’Egypte, la Tunisie, le Maroc. Voilà pourquoi, en Algérie,  il se trouvait   des Musulmans, des Juifs et des Chrétiens. Il s’est avéré que l’Islam a prédominé dans le nombre. C’est donc par un processus religieux que cette Algérie n’a pas été rendue à ses propriétaires berbères, mais à un nouveau peuple qui avait pour dénominateur commun, l’Islam dont l’histoire nous apprendra qu’il a été combattu avec force par les ancêtres habitant l’Algérie, avant d’être imposé, puis accepté, puis déclaré comme La Foi Unique des Algériens qui seront appelés ainsi parce que la tribu de l’Emir Abd El-Kader, et celle du Dey Hussein qui menaient ne l’oublions pas une vie bien organisée avec une troupe et une communauté structurée, avaient déjà surnommé l’emplacement qui abritait la Kasba, et quelques hectares qui la jouxtaient, et où les tribus se retrouvaient : El Djezaira !

La mémoire, et les faits inscrits peuvent ne pas refléter le contexte  exact de cette Algérie. Tout est contestable, à condition d’apporter la preuve irréfutable d’une réalité historique.

Il n’en reste que nous avons failli, par méconnaissance, à réhabiliter l’histoire de l’histoire de nos propres aïeux.

Allons donc à la découverte de ceux qui un peu avant et un peu après 1830 ; ont posé leur sac sur la Terre où nous sommes nés.

Qui étaient-ils ? D’où venaient-ils ?

Rendons leur l’identité qu’ils méritent, celle d’hommes et de femmes en quête de travail afin de donner à la descendance la possibilité de vivre un destin à la mesure de leur espérance.

 

 

  http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/recherche.php?territoire=ALGERIE

  

 

Je dédie cette rubrique à ma grand mère

Cette grand-mère aimée qui va prendre la pose six mois avant son départ vers l'infini

5 générations

ci dessous ses parents et son grand-père maternel

Raffaello Rossi était Italien, il a vécu à Livorno, avec son épouse Rosa et ses deux filles Blanche et Carola, avant de venir en Algérie vers les années 1870 . Rosa est décédée en 1884 à Philippeville ou Collo mais a été déclarée au consulat italien d'Algérie et ne figure pas dans les actes français. Carola est devenue par nos écritures Caroline. Cette GrandManman Berducq ( on ne disait pas maman mais manman) connue de tous les gens de la consolation s'est mariée en 1886 à l'âge de 18 ans

*********************************

Toi aussi envoie sur l'e-mail de Rachel,  les photos de tes aïeux et fais les parler !!    

Commentaires (3)

1. Lockyoblicy (site web) 31/10/2012

http://cheapviagraqual.com | generic viagra | <a href=http://cheapviagraqual.com/#4456>generic viagra</a>

2. Amuccilic (site web) 17/10/2012

payday loans online - <a href=http://usapaydayloansonlinetoday.com/#15381>payday loans online</a> , http://usapaydayloansonlinetoday.com/#16458 payday loans online

3. Amuccilic (site web) 17/10/2012

payday loans online - <a href=http://usapaydayloansonlinetoday.com/#20430>payday loans online</a> , http://usapaydayloansonlinetoday.com/#1409 payday loans online

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Une histoire d'amitié

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×