L'Algérie , et la France

 

D'où venaient les habitants de l'Algérie ?

 

 

L'ombre, et la lumière d'une histoire

 

Lorsque nous étions enfants, en Algérie, nous apprenions à l’école l’histoire de France. La réflexion actuelle, l’analyse (donc par définition l’objectivité) devraient nous amener à reconnaître qu’en fait, nous aurions dû apprendre l’histoire de cette Afrique du Nord méconnue des occidentaux européens et des autochtones berbères, dans la population mais pas chez les Historiens qui, eux, savaient, du fait d’avoir découvert dans les écrits restés, les documents officiels, les narrations d’un Ibn Khaldoun  ,pour n’en citer qu’un (d’historien habitant la contrée) que l’histoire de l’Algérie se fond complètement dans celle de l’Afrique du Nord, et nous serons surpris, pour ne pas dire incrédules de découvrir que l’Algérie n’est pas Terre d’Islam, ou Terre des Chrétiens, ou seulement Terre des Juifs , Mais qu’elle a connu une extraordinaire épopée, toutes civilisations confondues. Certes, pas toujours dans la sérénité, loin de là mais tout de même, il y eut des époques de vie où la cohabitation se vivait du mieux possible…. Pour être tout à fait sincère, l’Algérie, aujourd’hui, n’est pas la préoccupation première de ceux et celles qui ont pris un jour de 1962, un bateau ou un autre moyen de transport avant la proclamation de l’indépendance algérienne ; Mais comme il est bon de regarder vers son passé pour mieux appréhender son futur. Comme il est bon de se prouver qu’en Algérie, nous étions « heureux »malgré les conditions bien modestes de vie pour la majorité de la population européenne et orientale. Alors, ici, il ne devra pas y avoir de récits fantaisistes, au gré des envies des uns et des autres, tous côtés confondus, pour ne laisser place qu’à la vérité.

Est-ce prétentieux de dire qu’au départ, en 1962,  de ceux que les Français de Métropole nommaient les Pied-Noirs, la vie, en Algérie n’a plus été tout à fait la même sur le plan humain et sur celui de la cohabitation entre les trois religions monothéistes ? …… Des deux rives de cette Méditerranée, rassemblons nos connaissances, nos souvenirs, et dialoguons dans la force tranquille d’une vérité, écrite , non par la main des hommes qui ont cette fâcheuse manie de transgresser le cours de l’histoire du Monde pour ne garder que …. La main de la Providence qui a fait la véritable histoire de l’humanité.

Notre intérêt, ici, est de découvrir nos passages de vie et remonter le cours jusqu’aux premiers arrivants en Terre d’Afrique de nos aïeux, pour que nos enfants et petits enfants  qui ont en France, et ailleurs, une passion pour la généalogie, puissent se dire : ok, je sais maintenant où je dois me rendre pour chercher … et trouver ! …. Cherchez, les enfants…. Cherchez !

Il va sans dire que le débat peut tout à fait s’instaurer pour les puristes quant au déroulement des évènements réels passés en Afrique du Nord, pour le Seul plaisir de « saisir » et « comprendre » débat qui s’impose dans la tolérance, le respect de la connaissance de l’autre tout en essayant de prouver la sienne. Pour cela, il suffit, aux uns et aux autres qui vivent des deux côtés de la mer, d’ouvrir les livres d’histoires qui ne tronquent pas le véritable cheminement des épopées du Monde.

Vous verrez combien de surprises, il y aura, Et tous découvrirons les uns  dans l’apaisement les autres dans la découverte d’informations méconnues, que nos pères, grands pères, arrière grands pères, et ainsi de suite, n’ont absolument Rien Mais Rien du colonialiste, du Profiteur et vous découvrirez en eux, l’âme d’un humain à la recherche d’un mieux vivre, du bonheur enfin trouvé… et vécu… 

 

 

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/recherche.php?territoire=ALGERIE

En ouvrant ce site

I R E L     Instrument de recherche en ligne

 Etat civil dit Européen d'Algérie, de 1830 à 1962

J'ai quitté mon pays

Enrico Macias

 

 

 

L'amour d'Alger par le chanteur Judéo Berbère : Lili Boniche

( les trois communautés d'Algérie s'exprimaient aussi en chanson)

Alger Alger

Deuxième partie : La France !

Quant à l’histoire de la France, plus que millénaire, mais enfin pas plus millénaire que toutes les régions du Monde…A partir du Big Bang. à compter de la présence de l’homme sur terre, la moindre parcelle habitée par l’humain a une histoire. En France, ce pays qui n’était pas celui d’aujourd’hui, je pense à l’ajout de la Bretagne, la Normandie, l’Occitan, le conté de Nice, la Corse. etc… etc …Eh bien, en France, on était bien loin d’imaginer que ceux qui se trouvaient de l’autre côté de la Méditerranée, ressemblaient à l’image que le miroir renvoyait, peut être un peu plus basanée, un peu plus clair parce qu’il est vrai que, plus qu’en métropole, ceux de l’Afrique du Nord subissaient avec bonheur grâce à l’amour de deux êtres, une génétique évolutive ( terme qui peut être contesté par nos spécialistes) du moins dans ces années là parce que, aujourd’hui, en France, le phénomène a pris de l’ampleur au grand dam de certains et pour le bonheur d’autres.

Si donc, en Afrique du Nord, le vent de l’histoire, ces conciliabules qui donnent, un espoir de bonheur (savoir qu’un véritable bonheur est toujours passager, suivi de désillusions) ce  même vent de l’histoire donne aussi  la nécessité de « reprendre à l’envers le chemin des aïeux à la recherche d’un ancrage »mais comment procéder lorsqu’il y a tant d’origines dans son chemin de vie ? La réponse se trouve sur la carte d’identité donnée aux uns et aux autres de 1830 à 1962.

En France, on ne voulait pas voir, on ne désirait pas croire, de même qu’en 1939, on fermait obstinément les yeux pour garder l’illusion d’une sécurité, que la vie donnerait au Pays des tas de changements, telle l’arrivée de personnes qui découvrent un terme nouveau, le Pied Noir, telle celle des Harkis qui vont souffrir encore de l’autre côté de cette mer qui leur avait permis la fuite pour mieux vivre ( !!!), telle encore, l’arrivée toujours, amorcée avant la guerre, et confirmée depuis les années 1970, des habitants du Maghreb.

En 1954, le Français s’angoisse à l’idée de faire partir ses enfants en Algérie . En 1962, ce même Français ne comprend pas trop pourquoi ce flot de ce qu’il nomme « les émigrés » arrivent dans son pays qui, en fait, est également le leur… Et depuis, en France, c’est la vie que nous connaissons tous et que nous commentons selon nos propres sensibilités, opinions,bonheur, angoisses… Mais, en définitive, sachant que nous sommes vieux de milliards d’années, si nous arrêtions de nous « prendre » la tête ( facile à penser, difficile à réaliser) pour se dire que la Providence que certains nomment le hasard, que d’autres nomment Dieu, fera en sorte que…. Notre descendance ait un parcours de vie à la hauteur de leurs espérances.

 

En métropole ... de la joie ou des soucis  ... Des chants des artistes......

Les mêmes choix musicaux qu'en Algérie

 

Pour ceux et celles qui ont épousé des Pieds-Noirs, l’Algérie ne devait être qu’un pays assez lointain ou alors un continent où un frère, ou soi même avait fait l’armée . D’ailleurs à ce sujet, combien d’épousailles entre un militaire et une  Pied-Noire ? Pas mal, Pas mal !!!( n’est-ce pas Bernard ?)

Et voilà que les jeunes filles, après 1962, ont croisé sur leur route, dans un bal, dans une fête familiale, des gars à l’accent « bizarre » ( qui s’est perdu avec le temps) . Est-ce l’accent ( Non non !) Est-ce le sourire ( Humm) Est-ce le regard ( c’est mieux !) Est-ce tout  simplement l’homme (voilà c’est bien dit ) …. Eh oui, ça a fait « tilt puis ça a fait « boum ! et ça a fait ensuite …. Des enfant ( après mariage bien entendu )

La France que les Pieds-Noirs connaissaient si mal !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. Abel Le Locdu (site web) 04/03/2014

Bonjour,
merci pour votre agréable site.
je viens de créer une "histoire de l'afrique du nord et de l'algérie" sur mon site.
elle paraîtra en plusieurs fois.
si vous voulez jeter un coup d'oeil au "tome 1", veuillez visiter mon site, le dernier article de blog vous y mènera.
Amicalement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Une histoire d'amitié

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site