Photos souvenirs

Ecoute, l'enfant !

Quand arrivera le moment

De te dire adieu mon enfant

Tu laisseras bruire le vent

Emportant mes rêves d’enfant

Car mon esprit s’envolera

Mon esprit vagabondera

Vers le pays où je suis né

Vers cette belle baie d’Alger

On l’appelait Consolation !

On y vivait avec passion

Toutes les histoires de la vie

C’était hier, en Algérie

Ecoute l’enfant

Ecoute le vent

Le vent de l’histoire

Du peuple pied-noir !

On l’appelait Consolation

Cet amalgame de nations

Comme il faisait bon respirer

Ce coin de Méditerranée

Ecoute l’enfant

Les histoires d’antan

Qui donnent à ton cœur

Ce plein de chaleur !

On l’appelait Consolation

C’tait notre âme, notre maison

Un beau royaume pour nos vieux

Jusqu’à ce triste jour d’adieu

Ecoute l’enfant

Le murmure du vent

Du vent du Banc Blanc

Cher à tes parents

Malgré ces années d’exilés

Malgré cette plaie refermée

Malgré ton regard plein d’amour

Elle vivra en nous toujours

La Consolation

Ecoute l’enfant

Il gémit , le vent

Et pleure chaque soir

Son peuple pied-noir !

(Rachel Blot)

 

 

Commentaires (2)

1. Rachel 07/12/2010

Souvenirs inextricables, n'est-ce pas, Claudette ? Mais qui t'ont forgée, qui ont fait de toi, une battante.
Tous ces enfants qui ont regardé s'éloigner , par bateau ou par avion, ces côtes algéroises, ont prouvé, en France qui n'était plus une métrople mais un Pays, leur capacité à "tout recommencer" avec, néanmoins, au fond du coeur, les atouts indispensables à la réussite d'une vie !

2. ROMANO EPOUSE LUXEY CLAUDETTE 06/12/2010

Mais oui, tout juste 12 ans quand je suis partie d'Alger avec ma soeur, michèle et ses 2 enfants nous partions sur le ville d'Oran, papa nous avait dit, vous allez partir en vacances à Marseille chez tonton jeannot, et c'est 3 mois plus tard que j'ai su que je ne reviendrais plus dans ce Pays , si petite, mais ces photos me parlent comme si c'était hier, mon enfance, quand je jouais sur le parvis de la consolation, et ma soeur qui me disait toujours " Claudette, je veux te voir du balcon, sinon tu montes", j'ai encore cette phrase dans la tète, ces souvenirs resteront gravés pour toujours, et en France, une autre vie a débuté .........

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Une histoire d'amitié

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×